Appel à candidature 
à destination des communes de Gironde

 

"Graine de résilience" 2021
Alimentation durable

 

 

Date limite de candidature : 15 janvier 2021

Pourquoi cet appel ?

La crise sanitaire a montré le rôle direct que peuvent jouer les communes pour améliorer la résilience territoriale en produisant des actions de proximité à fort impact, sur de petites échelles géographiques. Dans le même temps, elles ont généralement peu d’ingénierie, de temps et de ressources financières à dédier à ce sujet.

C’est pourquoi, le programme “Graine de Résilience” vise à favoriser l’émergence de projets de résilience à l’échelle communale, en s’appuyant notamment sur le levier de la formation des élus. Chaque année, une thématique est privilégiée pour faire émerger des actions de proximité.

A qui s’adresse-t-il ?

“Graine de résilience” sélectionne tous les ans 20 communes de Gironde, rurales ou de petite taille (moins de 10 000 habitants), désireuses de porter un ou plusieurs projets permettant de renforcer directement leur résilience. La démarche doit obligatoirement s’inscrire dans un cadre de coopération entre deux ou trois communes.

L’objet

En 2021, c’est la thématique alimentation durable qui a été retenue. Les projets qui pourront émerger dans ce cadre sont divers : agriculture urbaine, restauration bio et locale, jardins partagés, régie municipale, ferme communale, épicerie solidaire, cantines communales, projets de lutte contre la précarité alimentaire… L’idée est d’engager des actions simples, démonstratives, et rapidement opérationnelles.

> Notre engagement

 

Pour chaque commune participant au programme, nous animons 2 jours de formation des élus, complétés par un forfait d’ingénierie pour accompagner le déploiement d’un projet spécifique et/ou aider à trouver des financements et des partenaires pour le projet. L’articulation formation + ingénierie permet aux élus et aux agents d’engager une réflexion poussée sur un projet contribuant à améliorer la résilience alimentaire du territoire communale, en les mettant en capacité de : 

- bien comprendre les enjeux de la résilience alimentaire,
- bien comprendre les enjeux de la co-construction territoriale,
- savoir identifier des problématiques locales de résilience,
- savoir identifier les parties prenantes du projet, en interne comme en externe,
- co-construire et mettre en oeuvre un projet de résilience alimentaire communal.

 

> Votre engagement

 

Les communes doivent candidater en binôme ou trinôme de communes voisines ou proches géographiquement, qu’elles appartiennent à un même EPCI ou non. Ce principe vise à la fois à mutualiser le dispositif de formation inclus dans le programme, et à favoriser le co-développement et les échanges inter-territoriaux. De plus, les projets qui émergeront devront être en lien avec les compétences opérationnelles des communes : sécurité, école, CCAS, contrat local de santé, espaces verts, urbanisme, etc. Les communes s’engagent également à participer à la restitution collective du projet fin 2021.

 

Quel est le contenu ?

Le dispositif se déroule en 6 temps : 

> Temps 1, première session de formation des élus : une demi-journée de formation (4h en présentiel) sur le thème de la résilience territoriale
> Temps 2, deuxième session de formation des élus : une demi-journée de formation (4h en présentiel) sur le thème de l’alimentation durable
> Temps 3, en intersession : 2 échanges téléphoniques d’une heure par commune sont prévus pour revenir en individuel sur des points particuliers, qui peuvent concerner la première session ou la deuxième.
> Temps 4, troisième et dernière session de formation en présentiel : une demi-journée sur le thème de la co-construction, avec de l’échanges de pratiques et du co-développement pour préparer le lancement du projet
> Temps 5, ingénierie du projet : un forfait de 2 jours par commune étalés sur 6 à 9 mois, suivant les besoins du projet. L’ingénierie peut ainsi être mobilisée, au choix des communes, en début de construction du projet ou prélablement à sa mise en oeuvre opérationnelle.
> Temps 6, restitution : une restitution collective avec l’ensemble des communes partenaires du programme “Graine de Résilience” est organisée au dernier trimestre 2021

quand ?

L’accompagnement se déroulera sur 6 à 9 mois, entre avril et décembre 2021, en alternant les phases de formation et les phases d’ingénierie de projet. Les dates d’intervention seront fixées d’un commun accord avec les communes mobilisées. En fonction de la situation sanitaire, nous nous adaptons et basculons en distanciel si besoin.

Combien ça coute ?

Le programme porte sur 4 jours d’accompagnement : 2 jours de formations + 2 jours d’ingénierie de projet. Les 2 jours de formation sont pris en charge directement par la Caisse des Dépôts dans le cadre du DIF des élus. Chaque élu disposant de 20h de crédit formation par an, les communes doivent s’assurer, avant de candidater, que les élus impliqués donnent leur accord pour en utiliser 13 h sur le projet. Le reste à charge pour la commune porte uniquement sur l’ingénierie de projet, soit 1.600 € HT tous frais inclus. A le demande, ce forfait peut être revu pour s’adapter aux possibilités des communes (sur la base d’un prix-jour de 800 € HT).

comment candidater ?

Pour participer, les communes sont invitées, une fois leur binômes (ou trinômes) constitués, à identifier un référent pour leur projet et à s’inscrire en cliquant sur le lien ci-dessous.

Pour toute question : contact@duvertdanslesrouages.fr / 07 67 24 81 48

Qui sommeS-nous ?

 


> Du vert dans les rouages

Jeune entreprise qui préfigure le montage d’une future société coopérative, Du vert dans les rouages travaille avec divers acteurs territoriaux engagés dans la transition écologique. Au coeur de sa proposition de valeur se trouve un principe de réalisme sur la prise en considération du facteur humain dans la gestion des projets environnementaux. 
L’entreprise intervient pour accompagner le changement à l’échelle individuelle comme collective, et pour animer le dialogue, la co-coconstrution, la concertation et la négociation dans les projets de transition.
Du vert dans les rouages défend la nécessaire co-évolution des enjeux techniques et des enjeux humains, et fait le pari de placer ces derniers au centre du jeu grâce aux apports des sciences cognitives, de la psychologie sociale, ou encore du design. Le leitmotiv : réconcilier environnement et sciences humaines. 

 


> Let’s Food

L’association Let’s Food vise à accompagner les territoires en France et dans le monde à la mise en place de systèmes alimentaires durables et résilients en s’appuyant sur la coopération internationale et l’échange de bonnes pratiques.
L’association Let’s Food s’inscrit dans 3 objectifs spécifiques:
- Encourager et accompagner les dynamiques naissantes de projets alimentaires des collectivités territoriales en France et dans le monde en capitalisant sur les expériences réussies issues d’autres territoires.
- Favoriser et opérationnaliser le partage de connaissances et d’initiatives à l’échelle locale et nationale auprès des différents acteurs du système alimentaire afin d’accélérer une transition agroécologique à l’échelle globale.
- Sensibiliser et former aux enjeux de l’alimentation durable territoriale afin de renforcer les compétences nécessaires à la mise en place de systèmes alimentaires durables.

> Koncilio

Koncilio Formation est un organisme de formation agréé par le ministère de la Cohésion des territoires qui propose des formations de qualité et sur mesure grâce à nos formateurs, experts de leurs domaines.
Notre organisme est pleinement engagé dans le défi climatique. Nous proposons des formations poussées sur les enjeux environnementaux de l’action publique territoriale (alimentation, nature en ville et biodiversité, énergie, urbanisme…) pour accompagner les élus dans leur transition et dans la mise en œuvre d’initiatives locales. 
Membre de 1% for the planet, nous avons pensé et construit Koncilio sur un modèle philanthrope. Ainsi, nous reversons systématiquement une partie des revenus générés par nos formations à des associations reconnues d’intérêt général sur les thématiques environnementales.